Découvrir le territoire
__

Vivre en Jeune Loire

Situé à l’extrémité Nord-Est du département de la Haute-Loire, le Pays de la Jeune Loire est un territoire rural dynamique et industriel, au cœur de la région Auvergne-Rhône-Alpes, entre la métropole de St Étienne et l’agglomération du Puy en Velay.
Composé de 44 communes regroupées en 6 Communautés de Communes, le périmètre du Pays correspond à l’arrondissement d’Yssingeaux.

 

 

Présentation du territoire
__

Pourquoi il fait bon vivre en Jeune Loire ?

A nos yeux il y a des milliards de bonnes raisons de s’installer en Jeune Loire mais comme on ne pourra toutes vous les présenter, on a choisi de vous parler des 5 meilleures.

1- Aux portes de Saint-Étienne et à seulement 20 minutes du Puy-en-Velay, la Jeune Loire est un territoire d’interface dynamique et connecté où il fait bon entreprendre. En effet, le taux de survie des entreprises à 5 ans dans le département de la Haute Loire est en moyenne de 64,44 % des entreprises créées, supérieur au taux national qui est lui de 61% (données 2019).

2- La Jeune Loire est classée 14ème département sur 101 pour son taux de chômage traditionnellement plus bas (6,10% en 2020) que la moyenne nationale (8% en moyenne au niveau national pour 2020). A l’inverse la demande d’emploi de la part des employeurs est forte, ce qui en fait un territoire où il est plus facile qu’ailleurs de trouver du travail.

3- Avec son cadre naturel exceptionnel composé de sucs volcaniques, de la Loire et ses gorges, des plateaux d’altitude, des rivières et étangs, les plages et les points de vue panoramique sur le paysage. La Jeune Loire se présente donc comme une mosaïque de paysages encore préservés. Particulièrement boisé, le territoire abrite une biodiversité remarquable gage d’un territoire resté très naturel. En Jeune Loire on peut dire qu’on en prend plein la vue !

4- Ruralité ne signifie pas absence de loisirs et de services. En Jeune Loire les activités de plein air sont renommés (randonnées, circuits VTT, voies vertes, zones de baignade, accro-branche…), elles participent à l’intérêt touristique du territoire. En matière de services, le Pays n’est pas en reste avec un réseau de services, à destination de toutes les populations, bien réparti sur le territoire.

On vous avait dit que vous alliez adorer la Jeune Loire !

Et si j’entreprenais en Jeune Loire…

L’économie du Pays de la Jeune Loire a longtemps été marquée par une forte spécificité industrielle. Les bases du développement industriel du Pays sont anciennes. L’industrialisation a été favorisée par les contraintes du cadre naturel qui ont poussé les agriculteurs à la pluriactivité. Dès le XIXème siècle, de nombreux ateliers s’implantent dans la région (rubanerie, moulinage, tressages d’étoffes et petites unités de métallurgies) et Pont Salomon devient par ailleurs le principal centre de production national de faulx et fourches.
La Haute-Loire détient le plus gros secteur industriel d’Auvergne, en regroupant 38 % de l’ensemble des établissements du département. Comparativement aux moyennes régionales (30 %) et départementales, la part de l’emploi industriel en Jeune Loire reste très élevée et polarise près de la moitié des emplois industriels de la Haute-Loire.
Aujourd’hui, le secteur industriel du Pays se caractérise par sa spécialisation et la présence de sites de production sur l’ensemble du territoire. Les principales filières représentées sont l’industrie agroalimentaire, la plasturgie, la métallurgie, l’industrie textile et bois.
L’industrie reste donc le principal employeur du Pays avec 30 % des emplois offerts (source : CCI Auvergne), mais elle est aussi marquée par une baisse de sa place dans l’emploi total du territoire (41% en 1999).
Fondé sur un réseau de petits établissements et un fort esprit entrepreneurial, le développement industriel et économique du Pays est essentiellement endogène et se décompose en différentes filières.

La filière plastique
Filière emblématique du Pays labellisée en cluster régional, elle représente 30% des salariés de l’industrie du Pays et fait figure de 1er pôle français dans la fabrication de films et sacs plastiques.

Entreprise phare de cette filière : Groupe Barbier à Sainte Sigolène, leader dans la fabrication de film polyéthylène.

La filière textile
Activité industrielle pionnière dans le Pays de la Jeune Loire, la filière est très liée au pôle textile rhônalpin et vecteur d’identité grâce à des spécialités reconnues (moulinage, rubans, dentelles,…).

Entreprise phare de cette filière : Le Moulinage du Solier à Dunières mise sur l’innovation technologique de fils techniques pour conquérir de nouveaux marchés.

Filière mécanique-électronique
Implantée en 1842 sur le territoire avec les usines de faux à Pont Salomon, la filière métallurgique a évolué et s’est diversifiée avec la filière électronique.

Entreprise phare de cette filière : « Électronique du Mazet » conçoit des cartes électroniques pour différents secteurs (médical, défense, industrie).

Filière agroalimentaire
L’industrie agro-alimentaire représente 28,44% de l’industrie totale du territoire avec 164 établissements : fromageries, salaisons… Certaines entreprises travaillent des marques nationales comme la fromagerie de Beauzac qui produit le fromage Saint-Agur, d’autres développent des marques locales comme la bûche du Mézenc, la fourme d’Yssingeaux ou encore le lait, crème et beurre de marque “Les Monts Yssingelais”… La présence de cette industrie forte a permis la mise en place de passerelles collaboratives et de circuits courts avec les agriculteurs.

Entreprise phare de cette filière : la Laiterie des monts Yssingelais produit beurre, crème, fromages, lait, produit frais, … elle a été à plusieurs reprise récompensée au salon de l’agriculture. L’entreprise créée en 1947 à Araules emploie aujourd’hui plus de 100 personnes.

Filière gastronomie - métiers de bouche
La gastronomie représente une filière avec un intérêt économique important pour le territoire puisqu’elle regroupe 163 restaurants avec un pôle gastronomique à St Bonnet le Froid. 10 restaurateurs possèdent le label “maîtres-restaurateurs”, 11 restaurateurs sont reconnus par le guide Michelin et/ou Gault et Millau dont un restaurant 3 étoiles. Des établissements proposent des formations reconnues comme le Lycée hôtellier E Chabrier ou l’Ecole Nationale Supérieure de la Pâtisserie qui forme, depuis 1984, les pâtissiers du monde entier et qui est présidée par les groupes Alain Ducasse et Yves Thuriès depuis 2007.

Entreprise phare de cette filière : le restaurant 3 étoiles Michelin de Jacques et Régis Marcon à St Bonnet le Froid.

Filière bois
Avec 201 500 hectares de terrains boisés soit 40% de son territoire en 2012 et la présence d’une filière de valorisation et de transformation du bois, l’activité forestière du Pays concerne environ 230 entreprises et représente un réel potentiel de production.

Entreprise phare de cette filière : La scierie Moulin à Dunières est implantée sur un site de 15 ha. Elle regroupe 70 collaborateurs et affiche un chiffre d’affaire de 23 millions d’euros. Plus de 200 000m³ de bois sont transformés chaque année.

Avec 5 964 établissements et 26 802 emplois, l’effectif moyen par entreprise s’élève à 4,5 emplois.
Les petits établissements correspondent à près de 94% du tissu entrepreneurial du territoire. Si les grands groupes sont peu représentés, leur rôle de « locomotive » reste très important. Ils fournissent 59% des emplois.

Les zones d’activités
__

la carte interactive

Print Friendly, PDF & Email

ON VOUS RAPPELLE ?

Merci de renseigner ce formulaire et un collaborateur du PETR Pays de la Jeune Loire vous recontactera.



Votre message vient d'être envoyé ! Nous vous recontacterons rapidement.

Nos partenaires / financeurs

You have Successfully Subscribed!